Sophrologie: développer la confiance en soi chez l’enfant

iComment développer sa confiance en lui/elle grâce à la sophrologie et des astuces pertinentes

 

Les enfants, à l’instar des adultes, ont leur lot de stress, de
petits et grands maux.
Certains contextes tels que des difficultés scolaires, des exigences parfois trop importantes, des rythmes très soutenus…peuvent aussi perturber leur développement, engendrant parfois diverses perturbations comme des troubles du sommeil de l’anxiété, des difficultés à se concentrer, à mémoriser…

La sophrologie est en mesure d’apporter des réponses à ces problématiques en renforçant chez l’enfant, la conscience de son schéma corporel, de ses perceptions, la maîtrise de sa respiration, le développement de son autonomie, de la confiance en lui….
En somme, en lui permettant de libérer tous ses potentiels.
Aujourd’hui, nous allons nous attacher à la confiance en soi.
Comment développer cette confiance chez l’enfant, notamment à l’école, grâce à la sophrologie.

Exercice : se libérer de ses peurs :

Objectif : Permettre à l’enfant de se libérer de la peur et de stopper la montée d’angoisse. Cet exercice lui permet de chasser le négatif.
Si l’enfant craint par exemple d’aller à l’école ou appréhende un contrôle, pratiquer cet exercice avant de se rendre à l’école.
(On peut aussi effectuer cet exercice pour se libérer de toute pensée négative).

Invitez l’enfant à se mettre debout, le dos bien droit, ses bras le long du corps.
Demandez-lui d’inspirer profondément par le nez en fermant ses poings.
Proposez-lui de se visualiser en train d’écraser ses peurs dans la paume de ses mains.
Maintenant, demandez-lui de bloquer sa respiration et de pomper les épaules (il les monte et descend).
Puis, proposez-lui de souffler très fort par la bouche, en jetant ce qu’il reste de sa peur loin devant lui.
A recommencer plusieurs fois.
Vous pouvez proposer à l’enfant d’observer ses sensations.

Maintenant que le négatif est chassé, on peut le remplacer par du positif.

Exercice: se remplir de courage, de force, de confiance

Objectif : diffuser en lui du courage, de la confiance…ce dont il a besoin pour appréhender sa journée sereinement.
En premier lieu, invitez l’enfant à se mettre debout.
Demandez-lui de poser ses mains sur ses côtes et d’inspirer en tirant les coudes vers l’arrière pour ouvrir la cage thoracique et de s’imaginer se remplir de courage et de confiance.
Invitez-le à souffler doucement pour les diffuser dans son corps et à laisser ses mains revenir en position initiale.
Proposez-lui de garder les mains sur les côtes quelques instants, comme un super héros avec sa cape.
Ensuite, il peut imaginer ses héros préférés à ses côtés le soutenir.
A recommencer plusieurs fois.
Pour conclure, vous pouvez proposer à l’enfant d’observer ses sensations, à partager ses ressentis avec vous.

De la sophro…mais pas que…voici d’autres astuces pour renforcer la confiance en lui de son enfant.

Exercices pour renforcer l’estime de soi des enfants (source : il me semble que j’avais vu cet article sur Papa positive.fr et chez une consœur mais je ne retrouve plus le lien désolée).

Pour commencer, invitez l’enfant à dessiner son modèle (héros, héroïne) sur la première feuille.
Puis, demandez-lui de choisir les forces qu’il/qu’elle admire chez ce personnage sur la deuxième feuille.
Enfin, révélez la troisième feuille en lui expliquant qu’il a ces forces en lui/elle et qu’elles n’attendent qu’à être développées.
Ecrivez son nom à côté de son modèle.


Objectif : Dessiner va permettre à l’enfant à la fois de se concentrer sur
son modèle et de se détendre.
On est proche d’un état de pleine conscience.

Le choix des forces n’est pas anodin. En effet, il s’agit de celles qui ont été identifiées par Martin Seligman et Christopher Peterson dans le cadre de la psychologie positive ( voir article http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie/2016-03-08/24- forces-de caractere-6-vertus).
Prendre conscience de la présence de ces forces, va permettre de les utiliser (pour les développer) et de renforcer l’estime de soi de l’enfant.
Mais vous pouvez parfaitement adapter les forces de cette liste et même y insérer des faiblesses.
Ce dialogue sur les faiblesses peut d’ailleurs être l’occasion de décomplexer l’enfant sur des jugements qu’il aurait pu entendre. La perfection n’existe pas, nous avons tous des points faibles et c’est ce qui nous rapproche les uns des autres.

Il existe d’autres astuces pour développer sa confiance en lui:
Par exemple, créer un carnet de succès: à chaque fois que votre enfant surmonte une peur, une difficulté, réalise un objet…il peut le répertorier dans son carnet à succès. Il peut l’illustrer, le décorer, coller des dessins, des photos…
Voir son carnet s’étoffer, pourra lui permettre de prendre conscience du chemin parcouru et lui donner l’élan d’en réaliser bien d’autres.
Et s’il se sent découragé?
pour conclure, vous pouvez lui rappeler que des artistes, des sportifs célèbres ont eu des difficultés avant de connaître le succès.
Il n’y a pas d’échec ! Il n’y a que des expériences 🙂
J’ai fait un petit montage photo pour illustrer les difficultés qu’ont dû surmonter certaines célébrités pour illustrer mon propos: (désolée pour la qualité médiocre de l’image).


Concluons par une petite méditation guidée pour développer sa confiance en lui/elle:https://binged.it/2tWjmLM

 

2 réponses sur “Sophrologie: développer la confiance en soi chez l’enfant”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.