Astuces de sophrologie et d’aromachologie pour aider nos enfants à se concentrer.

astuces de sophro et d'aroma pour aider les enfants à se concentrer

Le moment des devoirs est souvent un peu délicat.
Petits et grands sommes fatigués de notre journée, et personne n’a vraiment envie de s’y astreindre.
L’article d’aujourd’hui vous propose quelques astuces sophrologiques et aromachologiques pour vous aider à la tâche.

Astuces d’aromachologie:

Avant de débuter les devoirs, je vous suggère de diffuser des huiles essentielles bio et 100% pures
Veillez toutefois à vous informer d’éventuelles contre-indications auprès d’un aromathérapeute ou, à défaut, d’un pharmacien (les miennes n’étant citées qu’à titre indicatif).
Diluer les huiles essentielles.

L’encens: ne pas diffuser durant les 3 premiers mois de grossesse.
convient aux enfants de + de 7 ans. A utiliser à faible dose et trés diluée, ponctuellement: a fortes doses, elle peut agir comme un psychotrope!
L’encens réduit le stress, la nervosité, l’agitation. cette huile apaise et aide à rester concentré (notamment pour les enfants atteints de TDAH)

Le vétiver: Interdite aux enfants de moins de 6 ans.
Ne pas diffuser si vous êtes enceinte ou allaitante

Le vétiver améliore la concentration, réduit l’hyperactivité (très efficace pour les enfants atteints de TDAH).
L’inhalation de cette huile entraîne une augmentation des niveau d’attention, améliore le processus d’apprentissage et de mémoire, la vigilance.

Le citron: Interdite aux femmes enceintes de moins de 3 mois et aux bébés de moins de 3 mois.
Le citron améliore la concentration et les fonctions cognitives.

Astuces sophro:

1/La respiration 2,6,7,13:

Objectifs: développer sa concentration et sa mémoire.
L’enfant ne peut compter et avoir l’esprit qui vagabonde en même temps.
Ainsi, cette respiration lui permettra d’instaurer le calme en lui et de se mettre dans de bonnes dispositions pour l’apprentissage.

Déroulement: debout ou assis.
-L’enfant respire d’abord naturellement, sans contrainte, à l’écoute de son corps.
-Puis, il prend une inspiration par le nez, retient l’air en comptant jusqu’à 2, souffle par la bouche.
Petite pause à l’écoute de ses sensations
Ensuite, l’enfant prend une nouvelle inspiration par le nez, retient l’air en comptant cette fois jusqu’à 6, souffle doucement par la bouche.
Petite pause à l’écoute de ses sensations
-Enfin, il recommence, avec une petite variante cette fois:
Il prend une profonde inspiration par le nez, retient l’air durant 7 secondes, puis souffle doucement par la bouche en comptant jusqu’à 13.
Refaire cet exercice plusieurs fois.
N’hésitez pas à l’accompagner, c’est plus ludique pour lui.

2/ Le pompage des épaules:

Objectifs: dynamiser la circulation de l’énergie, détente musculaire, évacuation des tensions.
Déroulement: debout
-L’enfant inspire profondément en serrant ses poings.
Toutes ses tensions, son stress sont réunis dans ses poings serrés.
-Il bloque sa respiration et monte/descend ses épaules plusieurs fois énergiquement (comme s’il haussait fort ses épaules).
-L’enfant souffle fort par la bouche en même temps qu’il ouvre ses poings.
Il peut se visualiser lâcher toutes ces tensions accumulées hors de lui.
-Il reprend sa respiration naturelle, en accueillant ses ressentis.
Refaire cet exercice 2 fois

3/La bulle de concentration:

-Debout, les pieds légèrement écartés, bien enraciné au sol, l’enfant prend une profonde inspiration par le nez en levant en même temps ses bras vers le ciel.
-Au fur et à mesure qu’il lève ses bras, il dessine/délimite une grande bulle en la visualisant.
-Il souffle doucement par la bouche, en descendant ses bras.
Il vient de créer sa bulle de concentration, rien ne peut désormais le déranger, le divertir pendant ses leçons .
note: l’enfant peut refaire une nouvelle fois sa bulle, pour la consolider par exemple.
L’exercice de la bulle est bien connu des sophrologues.
Il a l’avantage de se décliner sous diverses fonctions comme la bulle de protection par exemple (à utiliser en cas de peur, d’agression exterieures etc).

Autre astuce:
Si la bulle ne convient pas, l’enfant peut se visualiser en train d’actionner l’interrupteur de la concentration.
Une fois les exercices de respiration et de relaxation dynamique effectués, il imaginera un gros interrupteur rouge.
Il se visualisera appuyer sur ledit interrupteur, et, à l’instar de la bulle, tant qu’il sera actionné, rien ne pourra le distraire.

4/Les exercices de Vittoz:

Objectifs: se recentrer, se concentrer.

source: papa positive
-Les spirales: dessiner une spirales en partant de l’extérieur vers l’intérieur.
L’enfant peut la dessiner sur une feuille, mentalement, ou dans l’air.

-Les créneaux: aident à lutter contre le vagabondage de l’esprit


5/ Se remplir de concentration:

-Imaginer une couleur symbolisant la concentration et colorier mentalement toute les parties du corps.
L’enfant peut aussi dessiner ou télécharger une silhouette et l’ imprimer.
Lorsque toute la silhouette sera coloriée, il sera fin près pour ses devoirs.
Variante: dans le même esprit de la silhouette, on peut imprimer ou visualiser une jauge.
Lorsqu’elle sera pleine, l’enfant sera près.

Astuce éducation positive:

Les jetons:
L’idée est simple mais motivante:
Vous avez des jetons de 3 couleurs différentes:
Disons jaune, vert, bleu.
Chaque couleur correspond à un niveau de difficulté surmontée.

Chaque soir, à l’issue des devoirs, si l’enfants à travaillé correctement selon les règles que vous avez instaurées au préalable de concert, l’enfant gagnera un jeton de couleur.
-Exemple: le jaune indique si le matériel scolaire est bien disponible, ainsi que l’agenda et l’enfant assis à son espace de travail.
-Le vert peut combiner les actions sus nommées et l’implication de l’enfant à faire ses devoirs. Peu importe qu’il ait réussi ou pas les exercices, ce que l’on encourage ici, c’est l’effort.
-Enfin, le le bleu rassemblera toutes les actions citées au préalable + la réussite de l’exercice.

A l’issue de la semaine- idéalement le samedi soir (comme ça les devoirs du week-end seront faits), l’enfant dispose de tous ses jetons gagnés par son dur labeur.
C’est jour de paye! les efforts sont récompensés.
Les récompenses doivent être proportionnelles à la réussite ou à l’effort.
Plus l’effort aura été soutenu, plus le privilège sera important.
Exemple: 6 jetons jaunes lui permettront de reculer l’heure du coucher de tant de minutes.
6 jetons bleu, lui donnera la possibilité d’inviter un camarade….
3 jetons jaunes, 2 jetons vert, 1 jeton bleu lui permettront autre chose.
L’essentiel selon moi est de bien déterminer la valeur d’un jeton et sa couleur et de l’afficher! pas de réclamation possible si c’est écrit noir sur blanc.

Je conclurai en vous conseillant de veiller à ce que l’espace de travail soit rangé, épuré, bien éclairé et au calme.
Ce sont autant de petites choses qui privilégient la concentration.
Pour les enfants qui bougent sans arrêt, leur demander de rester immobile serait vain, voire contre productif: leur attention pourrait être focalisée sur le fait de ne pas bouger, plutôt que sur la leçon.
Comme le suggère de façon très pertinente le site http://www.maitresseuh.fr/ , vous pouvez opter pour des pédaliers, ou faire asseoir votre enfant sur un ballon de gym.
Ainsi, l’enfant pourra rester en mouvement, tout en s’attelant à la tâche.

Merci de m’avoir lue, n’hésitez pas à me faire des retours. et pourquoi pas, me faire part de vos astuces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.